Acheter

Louer

Viager

Référence

Astuce : Pour recommencer, cliquez sur le bouton ci-dessus, puis cliquez sur la carte pour dessiner votre secteur personnalisé.
  1. IMMO CONSEIL
  2. > Nos actualités immobilières
  3. >Immobilier neuf : pourquoi les prix pourraient encore monter ?

Immobilier neuf : pourquoi les prix pourraient encore monter ?

Publié le 16/03/2022

Les professionnels de l’immobilier estiment que les prix de l’immobilier neuf pourraient augmenter de nouveau. Ces craintes sont fondées sur la nouvelle réglementation environnementale des bâtiments et la diminution du nombre de programmes neufs en France. Explications. 

« RE2020 », nouvelle norme environnementale pour le logement neuf

« RE2020 » est appliquée aux bâtiments neufs depuis janvier. Les experts estiment que sa mise en place va considérablement augmenter la pression sur les prix dans l’immobilier neuf. L’objectif de la manœuvre : la construction de bâtiments plus écologiques par les promoteurs immobiliers avec entre autres l’obligation d’abandonner les chaudières au fioul, au charbon et au gaz. 

Les nouvelles règles de RE2020

Prolongement de la réglementation thermique RT 2012, la nouvelle norme RE 2020 gardent les mêmes objectifs d’amélioration des performances énergétique des bâtiments et la favorisation de la décarbonation de l’énergie. Les cinq exigences de résultat à appliquer sont les suivantes : 

 

  • Optimisation de la conception énergétique du bâti 

  • Limitation de la consommation d’énergie primaire

  • Limitation des consommations énergétiques

  • Limitation de l’impact des composants du bâtiment

  • Limitation des situations d’inconfort en période estivale

Une réduction du stock de logement neuf

3% c’est l’augmentation qu’à connu le prix moyen d’un trois pièces en seulement 6 mois. Une augmentation qui a fait chuter le pouvoir d'achat de l'immobilier privé de plusieurs mètres carrés. Comme les stocks de logements neufs à vendre diminuent et que les volumes de construction restent insuffisants pour répondre à la demande, la pression sur les prix se poursuivra en 2022. Selon le baromètre de Trouver-un-logement-neuf.com, il faut aujourd’hui débourser plus de 300 000 euros pour pouvoir acheter un T3 neuf, c’est un cap symbolique qui représente bien la pression actuelle sur le marché du neuf.

Un risque d’exclusion pour certains profils acquéreurs

Cette tendance va entraîner l’exclusion de certains profils acquéreurs du marché, avec pour premières victimes les ménages les plus modestes. Pour compenser cette tendance à la hausse du marché du neuf, le gouvernement à reconduit plusieurs dispositifs. 

Reconduction du prêt à taux zéro

Prolongé jusqu’à décembre 2022, il permet d’emprunter sans avoir à rembourser d’intérêt. C’est une aide considérable pour les ménages modestes souhaitant acquérir un bien immobilier neuf dans une zone tendue. Attention, il est octroyé sous conditions de ressources. 

Relance du prêt patronal Action Logement 

Depuis quelques mois, ce dispositif est recentré sur le financement de projet immobilier neuf. 

  • Le montant maximum du prêt a été réévalué à 40 000 € dans la limite de 40% du coût total de l’opération. 

  • Des taux d’intérêts faibles avec un taux fixe à 0,5% (hors assurance obligatoire)

  • La durée du prêt est libre dans la limite légale des 25 ans.